Articles Tagués ‘« Grand Prix du Disque Canadien »’

Pour lire les commentaires sur cet article cliquez ici

« .. Je n’y peux rien.
Je la vois encore.
Je la vois sans cesse.
Elle se tourne vers moi.
La secousse que le mouvement imprime à ses cheveux les écarte de son visage.
Dans cet éclair de beauté, tandis que grandit l’arc adorable de son sourire,
Le bout d’une mèche blonde vient se perdre au coin de sa bouche.
Et c’est toujours la même émotion.
C’est toujours le même coup de griffe au coeur.
Il n’a pas de fin…  »      (1)

Une des pièces fondatrices de ce qui allait devenir la chanson québécoise

A titre de clin d’œil en cette journée de la Saint-Valentin, je vous propose un très court article sur une chanson qui va rappeler beaucoup de souvenirs à plusieurs d’entre vous. Je  ne sais toutefois pas si cette pièce d’anthologie est connue outre Atlantique mais, au Québec, elle est une des pièces fondatrices de ce qui allait devenir la chanson québécoise au cours des années 60.

Auteure, compositeure, interprète et animatrice, Germaine Dugas est l’une des premières auteures, compositrices et interprètes féminines du Québec. Née à Montréal en 1934, elle remporte le Grand Prix du Disque Canadien CKAC en 1959 pour sa chanson « Deux enfants du même âge », chanson qui s’inscrira rapidement au sommet des palmarès de la chanson dans tout le Québec. Son succès l’amènera à donner des spectacles, un peu partout au Québec, et la conduira jusqu’à Paris. En 1962, avec Félix Leclerc, elle représentera la chanson québécoise dans une émission spéciale de la télévision belge. En 1964, après un deuxième album qui ne connaît pas le succès escompté, elle cessera toute activité sur disque mais elle continuera à se produire sur scène jusqu’à la fin des années 60.

Il existe, sur Youtube notamment, des versions plus récentes de la chanson toujours interprétée par son auteur. Mais ces versions n’ont pas la fraîcheur de la version originale de la chanson que je vous propose maintenant d’écouter:

Germaine Dugas – Deux enfants du même âge (1959)

DEUX ENFANTS DU MÊME ÂGE

(paroles et musique de Germaine Dugas)

Deux enfants du même âge, deux enfants pas très sages
Sont partis ce matin, se tenant par la main
Sans se soucier de rien, ces enfants du même âge
Ces enfants si peu sages, s’en vont chercher au loin
Par les rues, les chemins, le pays d’où l’on ne revient

Des grands beaucoup trop sage, qui n’avaient pas leur âge
Jaloux de leur destin, méprisant leur chagrin
Les suivirent l’oeil malin, car ces grands toujours sages
Qui n’avaient pas leur âge, déjà partirent au loin
Chercher par les chemins, ce pays mais en vain

Méfiez vous des gens sages, ceux qui n’ont pas votre âge
Ils essaieront toujours, de vous montrer un jour
Leur chemin de l’amour, ils sont maintenant trop sages
Pour comprendre qu’à votre âge, il existe dans vos cœurs
Dans toute sa grandeur, ce pays du bonheur

Ces enfants pas très sages, ont tout juste notre âge
Nous partirons demain, nous tenant par la main
Sans nous soucier de rien, vous qui avez notre âge
Ne devenez pas trop sages, allez chercher au loin
Par les rues, les chemins, ce pays d’où l’on revient jamais

(1) Brami, Claude – Mon amie d’enfance

Autres chansons québécoises à écouter sur le site « J’ai la mémoire qui chante »


* * *

Nous avons besoin de votre soutien !


Abonnez-vous au site « J’ai la mémoire qui chante » et contribuez à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

EN VOUS ABONNANT TOUT À FAIT GRATUITEMENT AU SITE « J’AI LA MÉMOIRE QUI CHANTE », VOUS NE COUREZ ABSOLUMENT AUCUN RISQUE sauf celui d’être informé, dès la parution d’une nouvelle chanson !  

Pour ce faire, il vous suffit tout simplement d’entrer votre adresse courriel (votre email) en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez, au bas de la présente page !

Visitez notre nouvelle page sur Facebook