De Saturnin à la scène

Ricet Barrier – de son vrai nom Maurice-Pierre Barrier – est un auteur et chanteur français né le 25 août 1932 à Romilly-sur-Seine, dans l’Aube.  Passé par le Petit Conservatoire de Mireille, Ricet Barrier s’est révélé dans la seconde moitié des années 50.  Il dira lui-même avoir reçu la piqûre de la chanson en écoutant, en 1948, la chanson « Le Train du Nord » de Félix Leclerc.

Ricet rencontre, en 1958, Jacques Canetti et enregistre son premier disque : « La Servante du château »pour lequel il recevra le Grand prix de l’Académie du disque. Il sera de passage aux « Trois Baudets » avec Serge Gainsbourg et Bernard Haller. Les vedettes de la seconde partie sont, rien de moins, que les Raymond Devos, Guy Béart et Jacques Brel.

Ricet Barrier et Jacques Brel

Sa collaboration avec le compositeur Bernard Lelou a été capitale. Parmi ses succès, on retrouve évidemment  la chanson Rendez-vous (Stanislas). Sa plume a également donné vie à des comédies musicales, des pièces de théâtre et vingt-et-une chansons enregistrées par les Frères Jacques. On doit aussi à Barrier la voix du canard Saturnin et la réalisation d’une partie de ses aventures.

Il est également connu à travers les interprétations que les Frères Jacques ont données de plusieurs de ses chansons (Dolly 25, les Spermatozoïdes, La marchande de poissons…).

Une chanson finement ciselée comme une dentelle

Ricet Barrier créera sa chanson « Rendez-vous (Stanislas) »  à « La comédie des Champs Elysés » en Octobre 1961 et c’est cette délicieuse chanson, ciselée comme une dentelle, que vous entendrez ci-dessous. (1)

En version audio vous entendrez tout d’abord la version enregistrée par Ricet lui-même. Elle est en tout point conforme à la chanson que vous avez probablement entendue et que j’ai, moi-même, entendue lors de son tour de chant en 1962. Chanson que j’ai eu beaucoup de plaisir à redécouvrir lors de son passage au théâtre du Petit Champlain à Québec, en 1995.

Ensuite nous vous proposons une vidéo de la même pièce interprétée, cette fois, par les célèbres Frères Jacques. Notons au passage la participation quelque peu surprenante dans cette vidéo de Brigitte Bardot qui se pavane, – oui, oui  vous ne vous trompez-pas – sous un somptueux manteau d’ocelot. La militante engagée pour la protection des animaux sauvages qu’elle est devenue, aimerait sans doute oublier cette surprenante apparition.

a) Ricet Barrier – Rendez-vous (Stanislas)

espace site wordpress

Ricet Barrier – Rendez-vous (Stanislas)

espace site wordpress

b) Les Frères Jacques et Brigitte Bardot – Rendez-vous (Stanislas)


N’oubliez pas de cliquer sur le petit carré blanc à gauche du mot Dailymotion,  pour maximiser la vidéo en mode plein écran, lors de votre écoute (vous faites « Esc » pour revenir au mode normal)

Les Frères Jacques

Les Frères Jacques et Brigitte Bardot – Rendez-vous (Stanislas)

Rendez-vous (Stanislas) – Paroles et musique: Ricet Barrier et Bernard Lelou

C’était en hiver et déjà tombait la nuit,
Quand elle arriva, je lisais Paul Géraldy.
Elle me dit : « bonjour », en soulevant sa voilette
Et sur son nez fit voltiger sa houpette.
Adorable sous les plumes de son chapeau,
Elle frissonnait sous un manteau d’ocelot.
Je me penchais pour baiser sa main opaline,
Mais lorsque mes lèvres se firent plus câlines
En soupirant, elle murmura d’une voix lasse :
« Oh ! N’insistez pas Stanislas ! »

Je la fis asseoir sur mon beau divan chinois,
Tout contre moi
Mm, Mm !… sa peau de satin
Mm, Mm, « copain, copain » !
Elle avait gardé ses plumes et son chapeau
Mais déboutonné le manteau d’ocelot.
Mes yeux plongeaient dans ses yeux couleur d’ambre gris
Elle protesta : « je suis affreuse aujourd’hui !
« Oh non, oh non, quelle audace, non !
« N’insistez pas Stanislas »

D’une voix douce elle me fit une proposition :
« Faisons, voulez-vous, une partie de Mah-jong ! »
Mais bientôt mon vieux coucou sonna quatre fois.
Effarouchée, elle quitta le divan chinois.
Elle remit en ordre ses plumes et son chapeau
Et reboutonna le manteau d’ocelot
En la suppliant je la repris par la taille.
Elle se dégagea en me disant :  » bye bye ! »
Seul comme un idiot je me suis vu dans la glace.
N’insiste pas Stanislas

Oh non ! N’insiste plus Stanislas !

espace site wordpress

Autres chansons à écouter :

espace site wordpress

 

Assurez-vous de ne pas manquer la publication de ces pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU SITE « J’AI LA MÉMOIRE QUI CHANTE » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez au bas de la présente page.

 espace site wordpress
|width=600|bg=0xF8F8F8|righticon=0xff0000|initialvolume=100|animation=no
commentaires
  1. Melocoton dit :

    et une jolie interprétation par la chanteuse « Adrienne »

    Stanislas : http://www.zshare.net/audio/8590301379a8d32b/

  2. […] Rendez-vous (Stanislas) – Ricet Barrier « J’ai la mémoire qui chante […]

  3. Agnès Roure dit :

    Merci pour cette découverte ! Même le nom de Ricet Barrier m’était inconnu. Je vais me rattraper.

    • Vous pouvez en apprendre davantage sur Ricet en allant sur son site WEB à cette adresse: http://www.ricetbarrier.com/

      Je ne sais pas s’il chante encore mais je sais qu’il a publié un dernier album, en 2006, album qui ne semble pas avoir eu le succès escompté. C’est bien dommage…

      Un grand artiste que j’ai eu le bonheur de voir à deux reprises sur scène et que j’ai adoré !

  4. André Lorimier dit :

    Ricet Barrier et son fameux « IsaBelle v’la le printemps » Une strophe: …l’enclume…non pas la petite, le grosse. Faigannte!

  5. Robert dit :

    Mon Dieu! quel souvenir! la première fois que j’ai vu Ricet c’était au Patriote sur la rue ST Catherine il chantait quelque chose comme la java des crevettes…et une autre qui parlait d’un fermier…je le trouvais bien drôle! Merci pour ce souvenir

    • Robert si tu as vu Ricet au Patriote dans les années 60 quelques chose, nous étions peut-être dans la même salle puisque j’y étais aussi… Il faut dire que la salle était bondée et que j’étais tout au fond de la salle d’un Patriote surchauffé et emboucanée à un point tel que j’avais de la difficulté à voir la scène.
      J’ai, par la suite, revu Ricet au Théatre du Petit Champlain à Québec en 1997 mais cette fois j’étais dans la première rangée. Ce soir là, Ricet enregistrait un album « live » (comme disent les français..) et j’y étais en esprit, en rires et en applaudissements…

  6. Melocoton dit :

    Merveilleux Ricet Barrier, plein d’humour et de gentillesse mais dont le dernier album « Furieusement Heureux » (sorti en 2006) n’a malheureusement pas rencontré tout le succès qu’il méritait.

    Une très belle reprise de cette splendide chanson par Jacques Bertin :
    http://www.zshare.net/audio/855185434628d900/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s