Pierre Calvé – Quand les bateaux s’en vont

Publié: 7 novembre 2010 dans Calvé Pierre, Chanson, Chanson québécoise, Vigneault Gilles
Tags:, , , , , , , , ,
Une longue errance maritime

Si la plupart des chansons sont à leur façon des invitations au voyage, celles de Pierre Calvé y puisent encore bien davantage sa substance. Engagé dans la marine marchande dès l’âge de 16 ans, c’est la guitare en bandoulière que Pierre Calvé quittera son village de St-Eustache (nord de Montréal), pour s’embarquer avec son frère Jacques, pour une errance maritime qui durera près de six ans.

Naturellement, ses premières chansons reflètent la vie en mer et parlent d’escales: des titres comme « Au delà de l’horizon », « La fille à matelots » et « Reviendrez-vous au port » sont à l’honneur sur son premier album « Chansons de ports et haute mer » paru en 1963. Une de celles-ci, composée en collaboration avec un ue ses amis, Gilles Vigneault, est particulièrement appréciée et les mélomanes en font son premier succès: « Quand les bateaux s’en vont ».   Cette chanson dont il a écrit la musique sur un texte de Gilles Vigneault, colle parfaitement aux itinérances de Pierre Calvé qui l’ont conduit successivement dans les ports du Mexique et de l’Amérique du Sud.  Vigneault, avec le génie pour les mots qu’on lui connaît, s’est très certainement inspiré du carnet de voyage que Pierre  lui a soumis pour la composition des paroles de cette chanson. Jamais toutefois Vigneault n »interprétera lui-même cette chanson qui a toujours été étroitement associé au répertoire de Pierre Calvé.

Chanson emblématique de l’époque des boites à chansons

La chanson « Quand les bateaux s’en vont » est assez peu connue à l’extérieur du Québec. Elle est toutefois devenue emblématique de l’époque des boites à chansons qui ont  foisonné  un peu partout au Québec, au cours des années 60. Et le nom de Pierre Calvé a été étroitement associé à cette émergence et à cette vitalité  créatrice des Boites à chansons qui s’avéreront être une véritable pépinière de talents d’où émergeront, une décennie plus tard,  les Vigneault, Gauthier, Léveillé et Ferland.

Une voix empreinte de sincérité

La voix de Calvé ressemble à celle de Leny Escudero , cet auteur-compositeur-interprète d’origine espagnol  mais qui chantait en français et  qui connu un franc succès en France et au Québec, vers la fin des année 60. La voix de Calvé tout comme celle de Escudero, est très caractéristique,  et surtout empreinte de rigueur et de sincérité.

Ci-dessous vous trouverez deux versions de la chanson. Tout d’abord, en audio seulement, vous entendrez la version  gravée sur microsillon par le chansonnier. C’est celle que tout le monde connaît au Québec. Ensuite, vous aurez l’occasion de voir  une des rares vidéos où l’on peut apercevoir Pierre Calvé chanter.  Cette vidéo, dont la réalisation technique est toutefois un peu primaire, a été enregistrée en 1966.

pierre calvé

 

Pierre Calvé – Quand les bateaux s’en vont (audio seulement)

 

QUAND LES BATEAUX S’EN VONT

paroles: Gilles Vigneault
musique: Pierre Calvé

Quand les bateaux s’en vont
Je suis toujours au quai
Mais jamais je ne pars
Et jamais je ne reste

Je ne dis plus les mots
Je ne fais plus les gestes
Qui hâtent les départs
Ou les font retarder

REFRAIN:
Je ne suis plus de l’équipage,
Mais passager
Il faut bien plus que des bagages
Pour voyager

Quand les bateaux s’en vont
Je reste le dernier
À jeter, immobile,
Une dernière amarre

À regarder dans l’eau
Qui s’agite et répare
La place qu’il prenait
Et qu’il faut oublier

REFRAIN

Quand les bateaux s’en vont
Je refais à rebours
Les départs mal vécus
Et les mornes escales

Mais on ne refait pas
De l’ordre au fond des cales
Quand le bateau chargé
Établit son parcours

REFRAIN

Quand les bateaux s’en vont
Je suis silencieux
Mais je vois des hauts fonds
Dans le ciment des villes

Et j’ai le pied marin
Dans ma course inutile
Sous les astres carrés
Qui me crèvent les yeux

REFRAIN

Quand les bateaux s’en vont
Je reste sur le quai

Lire la biographie de Pierre Calvé

Autres chansons québécoises à écouter sur le site « J’ai la mémoire qui chante »:

* * *

Liste complète des chansons déjà publiées

* * *

Oui, nous sommes toujours vivant et nous avons besoin de votre soutien !

Cliquez sur ce lien et faites un don  pour nous aider à garder ce site vivant.


Abonnez-vous gratuitement au site « J’ai la mémoire qui chante » pour être avisé des prochaines publications et contribuez ainsi à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

===============================================
N’OUBLIEZ SURTOUT PAS DE CONFIRMER
votre adresse courriel (email) lorsque vous recevrez
un message à cet effet du système WordPress !
===============================================

 

* * *


Si vous aimez la chanson d’expression française,  vous pouvez aussi nous retrouver sur la page Facebook  «Chansons françaises des années 50 et 60 »  où nous vous proposons,  quotidiennement, l’écoute d’une chanson ayant laissé sa marque au cours de ces années glorieuses pour la chanson, que furent les années 50 et 60 .

Facebook-Icon

Chansons françaises des années 50 et 60

575442_249433995194482_850990571_n


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s